Le bilinguisme au Rosey

Le 21ème siècle est multilingue et multiculturel

 

L’anglais est une langue universelle. Mais le monde est aussi multi-polaire et multi-lingue.

 

Une éducation véritablement internationale se fonde sur des programmes qui permettent d’acquérir la maîtrise de plusieurs langues, de découvrir d’autres modes de pensée, de comprendre d’autres cultures. Une éducation « internationale » ne s’acquiert donc pas simplement en fréquentant une école anglophone ou de tradition britannique ou américaine. Le Rosey, école suisse à vocation internationale, propose un équilibre éducatif unique au monde.

Le Rosey est une communauté internationale à caractère unique.

 

  • 420 élèves viennent du monde entier pour construire ensemble une communauté respectueuse des différences.
  • Plus de 60 nations sont présentes sur le campus et un système de quotas garantit qu’aucun pays ou groupe de pays ne représente plus de 10% des élèves.

 

La Suisse est sans doute le pays idéal pour construire cet esprit international : plurilingue, multi-ethnique, démocratie vieille de plus de 700 ans, ce pays de paix, siège de très nombreuses organisations internationales, s’engage depuis des lustres au service de la compréhension entre les peuples.

 

 

Une école authentiquement bilingue

 

Les élèves choisissent le français ou l’anglais comme langue principale d’instruction et étudient la majorité des matières dans cette langue.

 

Les cours de français et d’anglais sont donnés au niveau le plus stimulant pour chacun : langue et littérature pour le niveau plus élevé, cours de langue étrangère, du niveau débutant jusqu’à une très bonne maîtrise pour les autres.

Learning centre

Dès qu’ils en sont capables, les élèves étudient au moins une discipline dans l’autre langue. Chacun est conseillé individuellement dans ses choix. Les élèves qui suivent un programme totalement bilingue reçoivent en fin de classe 2 le Diplôme bilingue du Rosey.

 

Ces études dans la seconde langue sont au cœur du système bilingue du Rosey. En pratique, la langue maternelle de plus de la moitié des Roséens n’est ni l’anglais ni le français : il est donc plus approprié de parler de trilinguisme.

Les bienfaits du bilinguisme

Le bilinguisme développe chez l’enfant des compétences linguistiques supplémentaires, stimule son développement cognitif et enrichit son programme éducatif global.

 

C’est un autre monde qui s’ouvre grâce au bilinguisme. L’étude d’une discipline dans une autre langue expose l’élève à deux langues d’importance mondiale, mais aussi à deux manières d’enseigner et d’étudier, à deux cultures et modes de relations aux autres. L’enfant améliore au fil des ans son aptitude à mener une activité scolaire, sociale et plus tard professionnelle dans plusieurs langues et cultures.